Améliorer le SEO

Comment améliorer durablement son SEO ?
 
 
Tous les jours, Google scanne et index des millions de pages internet avant de les classer, selon la pertinence du contenu et sa qualité. Sachant que ce moteur de recherche compte des milliards de pages, l’entreprise doit se démarquer afin d’apparaitre dans les premiers résultats et être trouvé par les clients qui ont les plus grandes chances d’être interessés. 
 
Pour ce faire, il lui est nécessaire d’optimiser son SEO (Search Engine Optimization en anglais). Quels sont nos conseils pour améliorer son SEO?
 
Tout d’abord, le SEO ou “référencement naturel), correspond à toute la stratégie mise en place afin d’optimiser la visibilité d’une page ou d’un site web dans les pages de résultats de recherche.
Le SEO est le “nerfs de la guerre” puisque 80% des clics se font dans les 3 premiers résultats. Ce qui démontre l’importance de ce procédé.
 
Il faut distinguer le SEO du SEA (Search Engine Advertising), qui est le référencement payant. Comme son nom l’indique, le SEA consiste à acheter des mots-clés pour placer des liens “sponsorisés” en tête des résultats Google, par exemple, en lançant une campagne sur Google AdWords.
 
Evidemment le SEA et le SEO peuvent être combinés pour plus d’efficacité.
Mais parlons plus en detail du SEO. Plusieurs points sont à optimiser.
 
1. Choisir les bons mots-clés
Une bonne base est cruciale pour tout projet.  Les mots-clés sont les balises qui vous permettront d’être vu sur les moteurs de recherche.
 
Choisissez-les selon votre secteur et votre activité.
Sélectionnez avec minutie des mots-clés qui correspondent à votre secteur et votre activité. Que vous soyez un pisciniste, un site de logiciels informatiques ou un garagiste, imaginez tous les mots-clés qui peuvent désigner votre métier et votre activité, étendez le vocabulaire au champ sémantique de votre environnement.
 
 
Faites tout de même attention à ne pas être trop technique! Si un vocabulaire trop complexe est utilise, il est possible qu’il ne soit aps connu de tout le monde et il sera donc plus difficile de vous retrouver sur internet. Pour éviter cela, essayez constament de vous metre à la place d’un internaute qui ferait une recherché sur vos produits ou services. 
¥ Quelle recherche ferait-il ?
¥ Quelles mots, expressions utiliserait-il pour vous trouver?
Toujours dans l’exemple d’un pisciniste, pensez aux requêtes que vos futurs clients utiliseraient pour trouver votre entreprise, à chaque étape du cycle de vente. Tout le monde n’est pas familier avec le terme de “pisciniste”. De fait, étendez votre description de métier à des mots simples (piscine reunion par exemple), adaptés à votre persona, mais aussi à vos partenaires, fournisseurs, etc.
C’est également en discutant avec vos clients que vous verrez quell vocabulaire ils utilisent pour parler de votre activité. Vous pouvez vous en servir et le reutiliser pour votre site internet.  
 
Les mots-clés “Longue traîne”
 
 
Source
 
La “Longue traîne” désigne des expressions de plus de 4 ou 5 mots. Logiquement ces requêtes sont répertoriées comme de meilleure qualité. Il est plus facile de se placer dans les premiers résultats avec ce types de recherches. En effet il est rare que des internautees tappent plus de 3 mots pour faire une recherché. Il y a donc moins de concurrence sur les “longue traîne”.
Avec les “Longue traîne”, le taux de conversion se trouve proche de 3 ce qui est loin d’être négligeable.
Afin de choisir les mots clé que vous souhaitez utiliser, il y a 3 facteurs importants :
¥ le volume moyen de recherches mensuelles
¥ la concurrence : C’est un indicateur de 1 à 100 qui indique la difficulté que vous aurez à vous placer en tête des recherches (dû à la concurrence). Le mieux est d’essayer de se placer sur un mot clé qui a un indicateur de concurrence inferieur à 60. Vous pourrez verifier cet indice grâce à l’application Neilpatel.
¥ votre classement actuel sur ces mots-clés : C’est un indicateur de 1 à 100+, 1 étant la première place sur moteur de recherche (résultats organiques). Il sera plus facile de vous positionner sur un mot-clé pour lequel vous êtes déjà bien référencé.
 
Plusieurs outils sont mis à votre disposition afin de trouver les bons mots-clés. Attention toutefois : 
– ces outils vous donnent des chiffres France, autrement dit “Métropole”
– vous devez en général créer un compte pour y avoir accès.
 
Vous pourrez utiliser quelques outils pour verifier les 3 facteurs:
 
¥ Le moteur de recherche Google: rien de mieux que de regarder ce qui se fait déjà sur le moteur de recherché et s’inspirer des sites qui arrivent en tête des recherches.
 
¥ Google Trends : Excellent outil pour connaitre rapidement si des mots clés sont souvent recherchés ou non.
 
¥ Google Keyword Planner : cet outil vous donne accès au nombre de recherhces mensuelles, la concurrence de chaque mot clé, le coût par clic sur Adwords. 
¥ MOZ : Aide les entreprises à comprendre et améliorer leur référencement. Cet outil est disponible qu’en anglais.
¥ SEMRUSH : Outil d’analyse SEO qui vous permet d’obtenir des informations (comme les principaux mots-clés du site web, volume de trafic, annonces AdWords) de n’importe quel site Internet, et donc de vos concurrents.
 Bien sûr il en existe des dizaines d’autres, payants ou gratuits .
 
2. Optimisation des pages de votre site internet : le SEO “on-site”
Afin d’être correctement référencé, il est nécessaire que chacune de vos pages soient optimisées. 
 
Le titre de la page ou de l’article doit être clair
Il faut que l’internaute qui arrive sur votre page puisse assez rapidement comprendre de quoi vous voulez parler. Si ce n’est pas le cas, Google vous pénalisera.
 
Balise méta description
C’est la description qui s’affiche sous votre lien lorsque vous êtes sur le moteur de recherché. Il doit impérativement y avoir une balise de méta description par page! Chaque page est différente et si deux balises sont identiques, Google les référencera comme doublons.
 
URL travaillées
Un URL se doit d’être court et simple. Le mot clé de l’URL doit être coherent avec le contenu. 
 
 
-Alt-text des images
Les balises Alt-text (alternatives textuelles) sont présentes afin de faciliter la tâche aux robots de Google. En ajoutant aux images des textes afin de leur faciliter la comprehension du contenu, les robots référenceront mieux votre site.
 
-Ayez un contenu “Responsive”
Trois formats existent: mobile, tablette et ordinateur. Si votre site s’affiche correctement sur les 3 plateformes il est dit “responsive”. Dans le cas contraire vous serrez serieusement pénalisé par Google.
 
-Sécurisez votre site
Prenez le temps de metre votre site en format HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure ou protocole de transfert hypertexte sécurisé), qui est la version cryptée et sécurisée de l’http. Vous verrez que ce protocole est utilisé lorsqu’un petit cadenas sera present dans l’URL. Lorsqu’il est utilise, il sécurise la confidentialité des données lors d’un échange d’informations entre l’internaute et le site via votre ordinateur. C’est ce qui est utilisé pour payer en toute sécurité sur les sites de e-commerce par exemple.
 
3. Netlinking à travailler
Pour les robots Google, les liens entrants et sortants de votre site sont sont un gage de qualité, de confiance et de fiabilité. De plus, vous créez des liens avec de potentiels influenceurs, partenaires ou clients.
 
 
 
Maillage interne vers les autres pages de votre site
On appelle maillage interne les liens de votre site qui redirigent vers d’autres pages de votre site. Ce maillage n’est pas à négliger car il est très important dans le référencement. Grâce à ce maillage interne, l’experience utilisateur (également appelée UX: user experience) est améliorée et Google le détéctera.
Le maillage interne améliore également l’accessibilité et la navigation sur votre site, notamment pour les “spiders” de Google qui scannent vos pages. En effet, le maillage interne trace des ponts entre les pages et leur permet de mieux comprendre l’architecture de votre site.
 
 
4. Mettez en avant votre expertise à travers le contenu
 
 
N’écrivez pas des articles ou du contenu uniquement pour être mieux référencé auprès de Google. Il faut que votre contenu soit susceptible de plaire aux internautes et c’est la le réel objectif. 
Un contenu de qualité sur votre site est gage d’expertise, et vos futurs clients apprécieront de voir que derrière l’artcile se cache quelqu’un qui connait réelement son domaine. 
Veillez également à mettre des articles régulierement  (au moins une fois par semaine) afin que cette stratégie porte ses fruits. Google en déduira que votre site est mis à jour régulièrement, ce qui “plait” à l’algorithme.
 
On serait facielemnt tenté de copier des articles déjà existants mais faites attention! Si Google repère que vous avez copié un autre article (ce qu’il repererra rapidement), vous serrez catégorisé comme doublon et votre référencement passera completement à la trape. 
 
Une stratégie de référencement demande beaucoup de temps et de patience. Cela se compte souvent en mois. Il ne faut pas s’attendre à arrive en tête des recherches au bout de quelques semaines. Ne vous découragez pas et analysez la situation. En effet l’algorithme Google est un outil complexe et il compte pas moins de 200 critères qui feront que votre site sera bien référencé ou non. Le but étant bien évidement de coller le plus possible à ces 200 critères.
Vous avez un projet ? Nous avons les idées !

Contactez-nous au +33 3 67 26 24 70 ou par mail à l’adresse contact@agence-emergence.fr ou bien inscrivez votre numéro de téléphone ci-dessous, nous vous rappellerons dans les plus brefs délais.

Notre équipe reste à votre entière disposition pour tout renseignement.